Comment faire de l'huile essentielle

Publié le : 30/11/2016 13:12:49
Catégories : Huiles Essentielles

Comment faire de l'huile essentielle

Distillation à la vapeur

Une majorité des huiles essentielles les plus populaires sont distillées grâce au procédé de la distillation à la vapeur. Produire des huiles essentielles peut être un processus compliqué pour les débutants et les personnes peu expérimentés. Ce n’est pas recommandé à cause du coût nécessaire pour se procurer l’équipement adéquat et de la grande quantité de matières premières nécessaires pour produire même une petite quantité. Il existe tout de même des moyens de se fabriquer soi-même ses propres huiles essentielles maisons.

Il existe d’autres méthodes d’extraction comme l’extraction à froid et la distillation à sec, mais elles ne sont pas très répandues. Ce sont les seuls procédés qui permettent de produire ce que l’on appelle l’huile essentielle. On peut lire parfois que les extractions au solvant et au CO2 supercritique permettent de produire des huiles essentielles, ce qui n’est pas tout à fait juste. Ces deux méthodes sont très efficaces pour extraire les huiles essentielles des plantes, mais elles extraits aussi des cires et des résines. Les produits qui en découlent ressemblent plus à une pâte ou du miel épais et portent le nom de concrètes ou absolues.

Fabriquer sa propre huile essentielle

Pour produire de l’huile essentielle, une des deux premières étapes est d’assembler les appareils de distillation, ou l’alambic. La deuxième est de se fournir en grande quantité de matières première à distiller. Un alambic conçu pour la fabrication spécifique d’huile essentielle peut être acheté à partir de quelques centaines d’euros. Il est aussi possible pour les intrépides de fabriquer leur propre matériel en déterminant par avance la taille de l’alambic correspondant à la production voulue.

Méthode d'extraction de la distillation a la vapeur

Petit, moyen ou grand, la première étape pour avancer est de planifier la fabrication de l’alambic et peut être d’avoir quelques connaissances sur la manipulation de matériaux telles que les plaques de métal, et plus particulièrement le cuivre et l’inox. Il est nécessaire de faire ce que l’on appelle une chaudière, suffisamment grande pour contenir l’eau à chauffer en vapeur, et par-dessus sur une grille, les plantes exposées à la vapeur d’eau. Acheter les tubes nécessaires au processus de condensation est surement préférable que de les faire soi-même. Les deux dernières pièces importantes sont le condensateur et le séparateur. Le condensateur est une cuve remplie d’eau froide par laquelle passe le tube et permet de condenser la vapeur d’eau en hydrolat et huile essentielle, eux même séparés ensuite dans le séparateur. L’huile essentielle étant bien plus légère que l’eau, la séparation se fait très simplement.

Apres avoir construit un alambic de qualité, la seconde étape importante est le choix des plantes. Si vous récoltez vos plantes vous-même, ou si vous les obtenez d’un tiers, la meilleure chose à faire est de connaitre autant que possible chaque aspect de la plante (son odeur, son toucher, son aspect, son goût, etc.) pour être sûr d’avoir la meilleure qualité de plante possible. Ensuite il est important de décider si vous voulez distiller l’ensemble de la plante ou seulement certaines parties telles que les fleurs, les tiges, les racines, l’écorce ou les graines. Cette décision à une importance pour la récolte car si vous récoltez la plante entière votre productivité sera plus importante qui si distillez seulement les fleurs.

Certaines plantes doivent être distillées le plus rapidement possible car elles contiennent beaucoup d’éléments volatiles, d’autres ont besoin d’être séchées. Les conditions de séchage optimum sont différentes pour chaque plante. Un séchage trop long ou trop rapide peut avoir de grosses répercussions sur la qualité et la quantité d’huile essentielle produite.

Une fois les plantes sélectionnées, il faut les placer le plus tassé et compact possible dans la chaudière, et ajouter sous la grille qui retient les plantes de l’eau pure, ou filtrée. C’est comme pour le Whisky, meilleure est la qualité de l’eau, meilleure sera l’huile essentielle. Pendant la période de chauffage, il est important de garder une température la plus proche possible de 80 degrés Celsius pour que l’huile essentielle soit la plus pure possible. Le processus peut prendre plusieurs heures, le temps nécessaire pour que toutes les huiles essentielles de la plante soient extraites.

Fabrication maison d'huile essentielle

Pendant toute la période de distillation, il est préférable de garder un œil sur l’alambic. Il n’y a normalement pas grand-chose à faire à part garder la température à 80 degrés, mais si la température monte de trop sans surveillance, l’alambic peut exploser. Il est aussi important de garder un niveau d’eau raisonnable en dessous des plantes. Une fois que l’huile essentielle est séparée de l’hydrolat, conserver l’huile essentielle dans une bouteille en verre ambrée pour la protéger de la lumière.

La vapeur qui est condensé dans les tubes par l’effet de l’eau froide est appelée hydrolat ou eau florale. L’eau florale peut aussi être conservée, certaines ont besoin d’être filtré, voire micro-filtré pour ne pas s’abimer rapidement. Selon la plante et la qualité, elle peut être utilisée en cosmétique. L’eau florale de rose est probablement l’une des plus connue et des plus utilisée en cosmétique. Une bouteille en verre ambrée est une excellente solution pour conserver les eaux florales maison pour pouvoir les conserver plus longtemps. Tous comme les huiles essentielles, les hydrolats peuvent être revendus. Celles sans odeurs n’ont pas forcément preneur sur le marché des cosmétiques, mais il est quand même bon de se renseigner, elles pourraient avoir de l’importance dans l’industrie agro-alimentaire.

C’est en pratiquant qu’on s’améliore, alors profitez-en et distillez. Les huiles essentielles artisanales ou maison imprégnées de l’attention du distillateur développent une qualité unique face aux huiles de plus grandes productions.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)