ATTENTION! Les huiles essentielles peuvent être dangereuses

Publié le : 07/12/2016 18:54:56
Catégories : Huiles Essentielles

ATTENTION! Les huiles essentielles peuvent être dangereuses

Toutes les huiles essentielles doivent être utilisées avec précaution. Étant donné qu'il faut de grandes quantités d'une plante particulière pour obtenir de petites quantités d'une huile essentielle, les composés chimiques de cette plante sont fortement concentrés et peuvent être très dangereux. Une attention particulière est donc nécessaire pour ne pas nuire à sa propre santé lors de l'utilisation d'huile essentielle. Votre santé est votre responsabilité. Cela signifie que vous devriez consulter divers professionnels de la santé, comme un médecin, un herboriste ou un aromathérapiste pour évaluer les risques d’une huile essentielle particulière que vous souhaitez utiliser. En bref, les deux mots d'ordre les plus importants lors de l'utilisation des huiles essentielles sont «recherche» et «responsabilité».

Appliquer des huiles essentielles sur la peau

Notre peau est un organe très sensible qui couvre tout notre corps. Certaines parties de la peau sont plus épaisses que d'autres. Cela signifie que des précautions doivent être prises lors de l'application des huiles essentielles sur notre peau. La façon dont la plupart des huiles essentielles doivent être appliqué à la peau est sous une forme diluée. Le rapport de dilution est différent pour chaque huile essentielle. Typiquement, les huiles essentielles doivent être mélangées avec une autre huile qui est parfois appelée «huile végétale» ou « huile de massage » de sorte qu'elles soient appliquées en toute sécurité. Ces huiles végétales aident à diluer l'huile essentielle de sorte que sa nature concentrée ne nuise pas ou n’endommage pas la peau ou d'autres parties du corps. Les huiles végétales aident aussi les huiles essentielles à bien pénétrer la peau.

Une bonne technique pour mesurer comment diluer la plupart des huiles essentielles est de mélanger 3 à 5% d'huile essentielle avec une huile végétale. Cela correspond aussi à 3 à 5 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à café d'huile végétale. Deux options sûres pour les huiles végétales sont l’huile de coco et l’huile d'amandes douces. Encore une fois, votre santé est votre responsabilité, alors consultez un professionnel de la santé.

L'utilisation d'huiles essentielles sur la peau en quantité dangereuse peut provoquer une irritation, des réactions allergiques et autres problèmes. Elles peuvent également conduire la peau à devenir plus sensible, ce qui peut amener à des brûlures lorsqu'elle est exposée au soleil. Typiquement, les huiles d'agrumes ont cet effet. Ces huiles sont: la bergamote, le pamplemousse, le citron, le citron vert et l'orange. Cependant, certaines huiles comme la camomille, la rose et la lavande sont sûres dans leurs formes non diluées.

Ingérer les huiles essentielles

La peau est la couche extérieure protectrice de nos corps. Donc, si la prudence doit être prise à l'extérieur, il va de soi que l'utilisation d'huiles essentielles à l'intérieur de notre corps nous oblige à être encore plus instruits sur les risques, les dangers et les effets que les huiles essentielles peuvent avoir à l'intérieur de notre corps.

Bien que les différents vendeurs d'huile essentielle sur Internet font des allégations sur les natures antifongiques, antiviraux et antibactériens d'une huile essentielle, la réalité est que peu de choses sont vraiment connues sur comment chaque huile essentielle affecte spécifiquement nos organes internes. Et puisque ce qui affecte nos intestins a tendance à affecter d'autres parties de notre corps, la recherche et la responsabilité doit être avant tout dans notre esprit avant d'ingérer des huiles essentielles. Consulter un professionnel de la santé avant de prendre des huiles essentielles en interne ne peut pas être assez souligné. Et, si l'efficacité de certaines huiles essentielles est actuellement comparée aux antibiotiques, nous devrions arrêter de considérer les huiles essentielles comme un remède miracle. Prendriez-vous des antibiotiques régulièrement en tant que médecine préventive ou sans consulter votre médecin?

Les femmes enceintes ou qui allaites ne devraient certainement pas ingérer d’huiles essentielles sans d'abord consulter un professionnel de la santé. Si les huiles essentielles utilisées en interne de manière dangereuse et incorrecte peuvent potentiellement nuire à nos organes internes, il est facile d'imaginer quels effets ils pourraient avoir sur la vie qui se développe dans notre corps ou celui de notre femme. Il a aussi été suggérer récemment la possibilité que des huiles essentielles peuvent provoquer un déséquilibre hormonal.

Certaines huiles essentielles sont sûres pendant la grossesse et certaines le sont à un certain moment de la grossesse. Il y a quelques huiles essentielles qui ne devraient jamais être utilisées. Ce sont les huiles de: anis vert, angélique, basilic, poivre noir, camphre, cannelle, camomille, Sauge sclarée (souvent utilisé pendant le travail par les sages-femmes en toute sécurité), girofle, fenouil, sapin, gingembre, raifort(ne doit être utilisé par personne), jasmin, genévrier de Virginie, marjolaine , moutarde, armoise (ne devrait pas être utilisé par n'importe qui), myrrhe, muscade, origan, menthe poivrée, romarin, sauge, thym, gaulthérie couchée.

Enfants, nourrissons et huiles essentielles

Encore une fois, consultez un professionnel de la santé surtout avant d'utiliser une huile essentielle sur votre bébé ou votre enfant. Il y a des rapports indiquant que certaines huiles essentielles peuvent et ont provoqué des crises convulsives chez des enfants. Alors, encore une fois, consultez un professionnel de la santé avant d'utiliser une huile essentielle sur votre bébé ou votre enfant. Certaines huiles essentielles comme le citron, l'orange, la lavande, la camomille et l'encens, si elles sont diluées, peuvent être sans danger pour la peau de votre enfant, mais seul un professionnel de la santé doit déterminer la quantité de dilution.

La menthe poivrée est connue pour ralentir et même arrêter la respiration des enfants et des bébés parce qu'elle contient du menthol et a un taux élevé en 1,8-cinéole. D'autres huiles qui devraient être gardés loin des enfants et des bébés sont l'eucalyptus, le romarin et la gaulthérie couchée. Ces huiles ne devraient pas être utilisées autour des enfants et des bébés, même pour l'odeur et l'aromathérapie.

Pas besoin de fuir et craindre les huiles essentielles

De nombreuses huiles essentielles peuvent endommager le plastique, même dans un état dilué. Pour les conserver dans les meilleures conditions, il est préférable de les stocker dans des bouteilles en verre sombre. Ces bouteilles permettent aussi d’empêcher la lumière et les UV de changer leurs composés chimiques.

Bien que l'accent ait été mis sur le côté dangereux des huiles essentielles, pour vous faire prendre conscience des risques, le facteur de la peur devrait être atténué par les deux mots d'ordre mentionnés précédemment de «recherche» et de «responsabilité». Vous ne devez pas craindre les huiles essentielles plus que vous ne le feriez avec n'importe quel autre outil ou médicament, mais vous devez respecter les huiles essentielles pour leurs propriétés curatives et les effets négatifs et secondaires qu'elles peuvent avoir lorsqu'elles sont utilisées de manière incorrecte.

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)